Un jardin qui s’entretien tout seul ?

Vous avez toujours voulu un jardin, mais vous manquez de temps pour correctement entretenir celui-ci. Le concept du jardin qui s’entretient tout seul devrait vous plaire.

Le manque de temps ne constitue pas le seul obstacle pour s’occuper d’un jardin. À cause de vos autres préoccupations, vous n’avez plus de forcer pour fournir des efforts supplémentaires. Que faire dans la mesure où vous louez une propriété avec un jardin ? Si vous vous retrouvez dans les situations que nous venons de mentionner, le concept du jardin qui s’entretient tout seul est ce dont vous avez besoin. Ici, nous mettons l’accent sur les éléments d’aménagement paysager, les plantes vivaces et d’autres éléments qui ne nécessitent pas une attention constante. Cela facilite la création de votre coin vert sans y consacrer beaucoup de temps.

Donc, si vous :

  • Débutez dans le jardinage
  • Rafraîchir votre jardin en toute simplicité
  • N’avez pas beaucoup de temps pour entretenir un jardin

Alors, cet article est pour vous.

Comme vous avez probablement déjà hâte de créer votre propre version de ce paradis sans maintenance, examinons ce qui en fait une réalité, en commençant par le début.

Comment créer un jardin qui s’entretient tout seul ?

Limitez au minimum la variété végétale. Cela est un calcul simple : moins vous avez de plantes dans votre jardin, plus vous aurez de temps libre pour en profiter. Vous pouvez même aller plus loin, enlever toutes les plantes et aménager un jardin de gravier. Il n’y a pratiquement rien de plus simple que cela. Bien sûr, si vous n’aimez pas ce type d’extrêmes, il existe d’autres options. Par exemple, vous pouvez planter des arbustes à feuilles persistantes comme la lavande. Ajoutez de la couleur en introduisant quelques – en mettant l’accent sur quelques-uns – des pots de fleur. Assurez-vous de vous en tenir à un maximum de deux types de plantes pour réduire tous les travaux au minimum.

Oubliez la pelouse. Les pelouses demandent beaucoup d’attention, il n’est donc pas étonnant qu’elles soient considérées comme l’ennemi public numéro un par les jardiniers qui manquent de temps pour l’entretien. Mais comment remplacer un élément aussi crucial ?

  • Plantez des variétés de plantes indigènes ou régionales autour des arbres de votre pelouse. Choisissez des espèces qui n’interfèrent pas avec les racines des arbres, par exemple les bulbes de printemps comme la scille ou le crocus.
  • Créez des sentiers de gravier de 1 à 2 mètres de large. Ceux-ci empêcheront les mauvaises herbes de pousser et aideront l’excès d’eau à s’écouler plus rapidement. Ajoutez des pavés ou des dalles pour un visuel amélioré.
  • Créez des sièges près de vos sentiers. Transformez les zones de stockage de compost, de déchets et des outils en terrains gravillonnés pour vos bancs. Utilisez des produits à base de vinaigre ou des désherbants à flamme pour garder ces espaces propres.
  • Remplacez ce qui reste de votre pelouse par de larges plantes. Pour une belle apparence toute l’année, plantez des arbustes, des herbes, des bulbes et des plantes vivaces à feuilles persistantes et à bordure indigène.

Tout le monde mérite un endroit agréable pour se détendre et maintenant, nous espérons que nous vous avons aidé à changer la façon dont vous voyez le jardinage dans son ensemble – comme une activité amusante par opposition à une corvée insupportable. N’oubliez pas que moins, c’est toujours plus quand il s’agit de créer un jardin à faible entretien.

Auteur de l’article : Patrick